Acrotest

Acrotest

Adhérer

Nous soutenir

Trouver un centre

Trouver un centre

Glossaire

Trouver un centre

ACROMÉGALIE

la maladie

L’acromégalie est une maladie rare due à une hypersécrétion d’hormone de croissance (ou GH : growth-hormone) par l’hypophyse. L’hypophyse est une glande endocrine (= qui fabrique des hormones). Elle est située sous le cerveau en dessous de l’hypothalamus, quasiment au milieu du crâne dans une petite cavité qui s’appelle la selle turcique. L’hypophyse secrète des hormones lui permettant de contrôler la fabrication des hormones par les surrénales, la thyroïde, les ovaires ou les testicules et de réguler différentes fonctions métaboliques du corps humain.

(1) : PNDS Septembre 2021, centre HYPO

Du fait de l’apparition lente et insidieuse des symptômes, cette maladie est généralement diagnostiquée après 4 à 10 ans d’évolution. 

Cette surproduction d’hormone de croissance est due à une tumeur, toujours bénigne, de l’hypophyse appelée adénome hypophysaire.

L’acromégalie est une maladie rare qui touche autant les hommes que les femmes avec une prévalence de 60 cas sur 1 million de personnes.(1)

Dans la plupart des cas, cet adénome hypophysaire est formé par la multiplication des cellules secrétant l’hormone de croissance.

Actuellement, les adénomes hypophysaires à GH peuvent être classés selon deux formes :

  • les formes sporadiques qui représentent 94% des cas 
  • les formes familiales FIPA qui ont un support génétique et qui représentent 2 à 5% des cas d’acromégalie

 

 

EN BREF…

Cause 1

Les symptômes de la maladie surviennent à cause d'une sécrétion trop élevée d'hormone de croissance.

Forme

ACROTEST

Faire le point

SYMPTÔMES

Fatigue

Douleurs articulaires

Maux de tête

Ronflements, apnée du sommeil

Agrandissement de la taille des mains, pieds, mâchoire…

Cause 2

Cette surproduction d'hormone de croissance est due à un adénome hypophysaire.

Errance diagnostique

Prévalence

Proportion

DIAGNOSTIC

Dosage sanguin : GH et IGF-1

IRM

TRAITEMENTS

Neurochirurgie

Traitements médicamenteux

Radiothérapies